Astuces pour apprendre à votre enfant à parler

C’est connu, chaque enfant a son propre rythme et les parents doivent donc être très compréhensifs. Cependant, il est toujours possible d’encourager bébé dans son développement en l’accompagnant avec amour. Tenez par exemple, au niveau du langage, bien que votre bébé ait son propre rythme, vous pouvez toujours l’encourager tendrement à parler. Si vous ne savez pas comment faire, voici quelques petites astuces qui pourront vous aider à apprendre à parler à bébé.

Parler normalement à votre enfant

Il est vrai qu’entendre un enfant « parler dans sa langue » est mignon, attendrissant et les adultes ont tendance à répéter après eux. Cependant, si vous voulez que votre enfant commence à parler, vous devez lui parler normalement tous les jours et ne pas parler en langage bébé. Notez que quelle que soit la situation à laquelle vous devrez faire face avec votre enfant, il est essentiel que vous restiez calme, même si votre tout-petit fait des bêtises. Le fait que vous lui parliez normalement l’emmènera à essayer de parler, c’est assez logique lorsqu’on y pense.

Parler avec un ton doux

Pour apprendre à votre bébé à parler correctement, parlez-lui doucement et lentement. De plus, vous devez bien articuler les mots et marquer chaque syllabe. De cette manière, votre enfant pourra déterminer parfaitement les termes qu’il entend. Par contre quand vous parlez rapidement, il n’arrivera pas à assimiler les mots.

Utiliser les bons mots

Dès son plus jeune âge, vous devez employer les bons mots en parlant à votre enfant pour qu’il assimile les vrais mots. Donc quand vous lui –parler, n’utilisez jamais les mots bébé ou les onomatopées. Pae exemple  ne lui dites miaou pour désigner un chat.

Varier les synonymes

Pour lui aider à enrichir son vocabulaire et à découvrir des nouveaux termes, employez des synonymes. De cette manière, il arrivera à assimiler tous les termes liés à un seul mot. En outre,  en entendant chaque jour un nouveau mot, votre bébé pourra reconnaître des nouvelles syllabes et de nouvelles sonorités.

Etablisser un contact avec votre bébé tout au long de la journée

En lui faisant un bain, en jouant avec lui  et même en le berçant, parlez-lui en souriant et en lui regardant dans les yeux. Comme ça vous l’aider à écouter et à prononcer les premiers mots. De plus vous devez l’appeler dès son plus âge avec son nom pour qu’il l’apprenne.

Permettez-lui de se retrouver avec d’autres bébés

Etre avec d’autres bébés, permettra à votre enfant d’entendre des conversations et d’apprendre des nouveaux mots. De plus, de cette façon vous lui permettrez de bien interagir avec les enfants et de développer sa personnalité.

Lorsque votre bébé vous montre quelque chose du doigt, dites lui de quoi il s’agit. Il connait certainement le mot mais il est encore incapable de le prononcer. Donc dites-lui le mot exacte de l’objet qu’il désigne et demandez-lui de le répéter.

Dire des rimes

Les rimes attirent l’attention de votre bébé. Elles l’amusent et le réjouissent à coup sûr. Donc répétez-lui des jolis poèmes rimés ou des récitations faciles. Cela lui permettra d’apprendre des nouveaux mots et de les répéter.

Ne pas hésiter à chanter des chansons rigolotes ou des comptines

Les chansons amusent les tout-petits, surtout lorsqu’elles sont de leur âge, donc, lorsque vous passez du temps avec votre enfant, chantez ensemble. Bien entendu, il est essentiel que vous cherchiez des chansons pour enfant sur internet et que vous les appreniez pour gagner être crédible aux yeux de votre enfant. En outre, ne faites jamais l’erreur de chanter plusieurs chansons d’un coup à votre enfant, allez-y petit à petit, une nouvelle chanson toutes les deux semaines est un bon compromis.

De plus, les chansons enfantines sont un excellent moyen pour améliorer les échanges avec le bébé et développer son imagination.

Opter pour des jouets éducatifs

Quitte à acheter des jouets pour votre bambin, optez pour des jouets éducatifs et faites un bon investissement. Non seulement ce type de jouet l’apprendra à nommer et à identifier les diverses couleurs, le nom des animaux et aussi les jours de la semaine, mais en plus, avec eux, votre enfant apprendra de nouvelles mélodies et il finira même par parler. Pour que l’apprentissage soit ludique, optez pour les modèles rigolos, dotés de plusieurs couleurs et agréables à utiliser et à entretenir.

Lire un livre à votre bébé

Lire un livre à votre bébé avant de dormir ou dans n’importe quel moment de la journée aide à développer son langage. De plus, le bébé le considère comme un moyen d’amusement et surtout s’il contient des images amusantes. En avançant avec l’âge, le livre devient une source de développement de l’imagination.

Associer des mots à des actions et des choses

C’est connu, il faut appeler chaque chose par son nom et cela est encore plus important si l’on désire apprendre son enfant à parler et en plus, en faisant cela, vous enrichirez le vocabulaire de votre enfant. Lorsque vous lui tendrez une tasse, dites-lui clairement qu’il s’agit d’une tasse pour qu’il comprenne rapidement que chaque chose a son nom et pour qu’il apprenne par la suite que s’il veut avoir accès à une chose, il faut qu’il le nomme. En outre, soyez très attentif à ce qu’il dit lorsque bébé parle pour le corriger s’il fait une faute de prononciation.

Quand faut –il consulter un orthophoniste ?

Le retard de langage n’est pas dû forcement à un trouble. Donc ne paniquez pas si votre bébé n’arrive pas à parler correctement ou si les phrases qu’il dise sont incompréhensibles à l’âge de 2 ans. Mais, il est conseiller de consulter un orthophoniste le plus tôt possible afin d’identifier la cause du retard et de préconiser un traitement.

Enfin, soyez très patient avec votre enfant et n’oubliez pas de le féliciter s’il arrive à bien dire les choses. Rappelez-vous, chaque enfant a son propre rythme et qu’en tant que parent, vous devez donner l’exemple à votre enfant. En restant positif, vous rassurerez votre enfant et l’encouragerez davantage dans son apprentissage du langage.

Ajouter un commentaire

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte