Conseils pour une bûche de Noël bien roulée

La bûche de Noël n’est plus qu’un simple dessert lors des fêtes de fin d’année, car elle est devenue une véritable tradition. Une bûche de Noël réussie est donc un incontournable lors des repas en famille. Bien que la recette ne soit pas restée inchangée depuis sa création, il existe certains classiques qui méritent vraiment qu’on les serve à nos proches et à notre famille. Découvrez donc avec nous les secrets d’un gateau roulé facile et rapide pour ne pas rater vos desserts et gagner du temps.

 

Choisir de faire soi-même sa bûche de Noël

« On n’est jamais mieux servi que par soi-même », dit-on. Les bûches de Noël, la plupart revisitées, ne manqueront pas d’inonder le marché en ces jours de fêtes, mais celle que vous préparerez sera la meilleure, car personnalisée et « sur-mesure » pour vous. Si vous n’êtes pas encore adepte de la pâtisserie, il est plus réaliste d’opter pour une recette de buche de Noel facile. Cela vous évitera les mauvaises surprises. Or, pour un événement ultime dans l’année, il ne faut pas avoir droit à l’erreur. Si le temps vous le permet, vous pouvez aussi anticiper votre mission de Noël en vous exerçant autant que possible. Si vous n’avez pas réussi aujourd’hui, recommencez l’expérience demain, tout en rectifiant les erreurs précédentes. Au fil du temps, vous gagnerez également en expérience à travers chaque challenge mené.

Les secrets d’une génoise bien montée

Comme elle est à la base un gâteau avec une génoise, une pâte bien montée est donc la clé d’une bonne bûche de Noël. Trouver une recette de bûche de Noël est certes facile, mais trouver une recette de buche de Noel facile est une toute autre histoire. C’est dans cette optique que nous avons cherché pour vous les moyens de réussir à tous les coups ce dessert tant prisé pendant cette période de l’année.

Comme dit précédemment, la génoise doit être très légère et aérienne pour que la bûche soit réussie. La technique la plus répandue est de faire monter des blancs en neige, avec une pincée de sel, avant d’y incorporer délicatement le sucre et la farine. Cette technique permet d’obtenir une pâte à génoise qui est à la fois légère et qui montera bien à la cuisson. Une autre technique : le beurre fondu qui s’ajoute dans la préparation, juste après avoir tamisé la farine. Pour ce faire, prévoyez 50 g de beurre pour un ingrédient de 4 œufs (pour environ 6 parts de gâteau).

Il existe bien entendu des sites qui vous proposent des recettes pas à pas sur « comment faire une buche de Noel », mais avec le temps vous pourrez faire vos gâteaux sans avoir à les consulter.

Les 5 astuces pour ne pas casser la pâte

Lors de la préparation d’une génoise, le principal souci est le roulage de la pâte qui s’avère être une opération assez périlleuse. Dans le cas d’une pâte assez cassante en effet, le roulage de la bûche est un vrai calvaire pour certaines personnes qui se retrouvent ensuite avec une bûche toute difforme. Pour un gateau roulé facile et rapide, il suffit juste de connaitre les astuces qui ont déjà fait leurs preuves jusqu’à aujourd’hui.

  1. Il est conseillé de beurrer et de fariner le papier sulfurisé sur lequel vous allez faire cuire votre biscuit ou encore la manipulation du biscuit pour le démoulage qui consiste à le laisser tiédir et à le recouvrir d’un papier film. Cela assouplira la pâte et simplifie son maniement.
  2. La cuisson de la pâte est également un point à considérer fortement. Si vous avez l’habitude de dorer vos pâtes, évitez cela avec la génoise. Plus elle dorera, plus elle sera dure et se cassera au roulage. Si votre souci est penché sur le côté esthétique, soyez sûr que la crème de la bûche de Noël renfermera toute la génoise, et donc ne rendra pas la pâte visible. Préchauffez alors votre four à 180° ou th. 6 puis laissez-la cuire pendant 10 minutes, et pas plus. La génoise sera à peine colorée, mais est correctement cuite.
  3. Une fois le gâteau cuit, sa manipulation est encore un défi à relever. Pour faciliter la tâche, ne vous précipitez pas à l’enlever tout de suite. Laissez-le tiédir puis recouvrez-le d’un film étirable. Ensuite, retournez le gâteau et humidifiez le papier de cuisson. Ce geste permet de retirer la pâte cuite délicatement.
  4. Eh oui, le choix de la garniture y est pour quelques choses pour réussir une bonne bûche bien roulée ! Bien que cette dernière s’adapte à tout, optez pour une garniture qui s’étale facilement et ne coule pas. Préférez également celle qui n’imbibe pas le gâteau, au risque de ramollir la génoise. Il faut le reconnaître, la pâte est suffisamment déjà imbibée de sirop pour qu’elle ne soit pas trop sèche. Nous citons des exemples comme la ganache, la crème au beurre ou la confiture, sans morceaux de fruits.
  5. Pour l’étalage de la garniture, faites-le à l’aide d’une spatule, sans appuyer, lorsque le biscuit est froid et encore posé sur le film étirable. Roulez le biscuit sur lui-même avec un film alimentaire, sans le serrer, puis laissez-le au repos pendant 2 bonnes heures.

Les attitudes à adopter dans la préparation de son gâteau

Plusieurs professionnels de la pâtisserie l’on affirmé : tout commence par la passion. Bien sûr, vous n’allez pas vous mettre au niveau des grands chefs pour une bûche de Noël, quoiqu’il existe certaines attitudes communes à considérer en cuisine.

D’abord, il faut avoir une grande patience. Déjà lorsque vous répétez la même recette et que celle-ci ne convient pas aux résultats escomptés, ne baissez pas les bras. Ayez toujours en tête qu’il faut trébucher avant de réussir.

Ensuite, soyez serein(e) et fixez-vous sur le résultat à venir : servir une bonne bûche de Noël pour la famille et les convives. De cette manière, vous aurez une bonne dose de motivations pour être à fond dans la préparation.

Enfin, la pâtisserie est un art qui demande de la précision. Essayez de vous concentrer au maximum, lorsque vous pesez vos ingrédients, par exemple. Il est de même lorsque vous maniez la pâte à biscuit. Remarquez que dès fois, ce sont nos petites fautes d’inattention qui dérivent vers un échec ou un découragement.

A vous la meilleure bûche de Noël de l’année…

Fini donc le stress de la préparation du dessert pour Noël, car les astuces pour préparer une bûche de Noël roulée comme il le faut sont très nombreuses et facilement accessibles. Dorénavant, votre question ne sera plus : « Comment faire une buche de Noel ?» mais plutôt « Quelles nouvelles inventions vais-je ajouter à ma bûche de Noël cette année ? ». En effet, il ne vous reste plus qu’à trouver le parfum auquel vous voulez préparer la bûche de Noël de votre famille ou encore à vous laisser envoûter par de nouveaux mélanges de saveurs. Laissez libre cours à votre créativité sans pour autant mettre de côté la technicité en préparant des gâteaux roulés faciles et rapides. Surtout, restez bien zen lorsque vous réaliserez votre bûche de Noël, car plus vous serez stressé, plus la qualité manquera dans votre travail.

Ajouter un commentaire

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte