Playstation 4 : Sony ouvrira l'accès au 7e cœur de la console de jeux

Les fêtes de fin d’année pourraient être marquées par un grand évènement pour les heureux possesseurs d’une console PS4. Sony annonce en effet l’ouverture du septième cœur de l’APU Jaguar qui équipe toutes ces consoles. Bien que le processeur ait jusqu’ici tenu toutes ses promesses en terme de puissance et de rendu graphique, cette nouvelle permettrait aux développeurs tiers de faire des jeux encore plus aboutis.

Il serait donc utile de voir si cette annonce pourrait en effet avoir de bonnes retombées pour les joueurs comme pour la marque.

 

 

Choix marketing ou pour le bien des clients ?

Il faut noter que la console PS4 est bâtie autour d’un APU Jaguar de chez AMD et dispose de huit cœurs pour son CPU. Couplée à cela, la carte graphique Radeon HD 7000 fait le gros du travail pour les jeux avec ses 18 cœurs graphiques disposant eux aussi de 64 unités de calcul. Cela permet à la console de Sony de bénéficier d’une puissance extraordinaire de 1 ,84 TFlopsqui devraient théoriquement permettre aux développeurs de produire des jeux au graphisme époustouflant.

Théoriquement en effet étant donné que les 8 cœurs n’ont jamais été accessibles pour les développeurs, car deux cœurs étaient dédiés à l’animation du système d’exploitation.

La nouvelle PS4 devrait donc permettre l’accès à ce fameux septième cœur afin de suivre Microsoft sur sa lancée qui avait déjà fait la même manip sur ses consoles Xbox One en fin 2014.

Une révolution majeure ou juste un petit pas ?

Bien que la PS4 et la Xbox One aient été différentes sur le papier à leur sortie, depuis que Microsoft a débloqué l’accès au septième cœur de ces consoles il est devenu beaucoup plus difficile de faire la différence entre les deux consoles.

Microsoft avait opté pour cette solution afin de rattraper son retard sur Sony. Il faut aussi noter que bien que cet accès au septième cœur soit réjouissant pour les développeurs et les firmes, les applications dans le réel sont assez difficiles à percevoir.

Ce n’est en effet pas ce changement (certes assez mineur vu la puissance exigée par les jeux récents) qui donnera le ton d’une révolution dans le monde des jeux vidéo, mais il permettra en tout cas aux développeurs tiers de produire des jeux plus performants d’ici un an ou deux. Ils devront encore bénéficier d’un temps de développement adéquat avec cet ensemble débridé.

Grâce à cette tactique, la nouvelle console PlayStation 4 devrait donc redorer le  blason de Sony étant donné que la Xbox One grignote petit à petit du terrain sur sa concurrente. Microsoft a en effet déjà prouvé que cette amélioration pouvait vraiment changer la donne si elle était exploitée de la bonne manière.

Il ne reste donc plus qu’à espérer que Sony agisse de concert avec les développeurs tiers pour tirer profit de ce poil de puissance supplémentaire obtenu avec l’accès au septième cœur de ses consoles de jeux. 

Ajouter un commentaire

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte